Utiliser le MASH correctement

Le Mash est un aliment traditionnel. Dans beaucoup d’écuries, on sert régulièrement un Mach chaud, surtout en hiver ou après un travail intensif. On ne peut pas imaginer le supprimer du menu.

Le Mash est utilisé depuis des décennies. L’aliment chaud est bienfaisant. Il est également répandu, que le Mash a un effet laxatif et bien sûr, il est facile d’y cacher des médicaments.

Mais est-ce que tout cela est bien vrai ?

A propos d’un changement d’alimentation et des troubles de digestion

Il est bien connu qu’on doit effectuer des changements d’alimentation lentement, et qu’il est judicieux de l’étaler sur plusieurs jours. La raison est que les enzymes digestives, c’est à dire la quantité qui sera distribuée, ainsi que les micro-organismes, s’adaptent à la ration quotidienne, et ceci nécessite un peu de temps. Si vous administrez trop vite le nouvel aliment, pendant la période de transition il peut y avoir des troubles de la digestion (diarrhée, ballonnements ou même des coliques).

Mais qu’en est-il du Mash, que l’on aime administrer une fois par semaine, puisqu’il est facilement digestible, et pour son effet légèrement laxatif ?

Après tout ce que nous avons énuméré sur l’alimentation des chevaux, ceci peut poser question. On se donne beaucoup de peine pour effectuer des changements d’aliments lentement, mais ceci ne semble pas être le cas pour le Mash. L’aliment habituel est supprimé et à la place on sert un beau Mash chaud. L’effet laxatif léger peut être dû au trouble du système digestif. Ceci n’est donc pas la meilleure méthode pour maintenir une bonne digestion.

Un rapport Ca:P très défavorable

weizenkleie

L’un des principaux composants d’un Mash traditionnel, est le son de blé. Ceci a un très mauvais rapport clacium:phosphore, de 1:8 (au lieu de 2:1 !!).

Au siècle dernier, il y avait l’expression „Chrüschkopf“ (= tête de son de blé), définissant des changements osseux, bien visibles au niveau de la tête. En particulier les chevaux des boulangers, ou ceux à qui on administrait beaucoup de céréales, ont montré ces changements, qui étaient dus à un rapport de calcium:phosphore, déséquilibré.

Dans les aliments composés de nos jours, qui contiennent beaucoup de céréales, on rajoute du calcium afin d’équilibrer ce mauvais rapport. De plus, dans la plupart des produits enrichis en vitamines/minéraux, se trouve 12-15% de calcium, afin d’équilibrer le rapport Ca:P, dans les aliments contenant une proportion élevée en céréales.

Bien entendu, votre cheval ne risque pas d’avoir un „Chrüschkopf“, en mangeant du Mash une fois par semaine. En outre, l’administration du Mash, en tant qu’aliment unique, ne se pratique presque plus.

Tous nos types de Mash, contenant des céréales et du son de blé, le Mash et le Mash d’Hiver aux Herbes sont complétés avec du calcium supplémentaire. Ainsi, vous pouvez administrer notre Mash sans hésitation pendant une période prolongée. L’Optimash et le Mash à base de fleurs, ont un rapport Ca:P favorable, de façon naturelle.

Quand le Mash est-il très utile ?

La plupart des chevaux aiment beaucoup le Mash. Surtout après un travail intensif, après une maladie ou après une opération, les chevaux n’ont que peu d’appétit ou même des difficultés à recommencer de s’alimenter. Dans ce cas, le Mash convient très bien pour amorcer l’appétit des chevaux. Notre Mash peut être administré sans hésitation, sur une période prolongée, car le rapport Ca:P est équilibré.

Après un travail intensif, il est très facile d’y cacher du sel, afin de regagner le sodium perdu par la Transpiration.

Si vous ne voulez pas renoncer au Mash chaud, vous devriez prendre en considération ce qui suit :

Est-ce que votre aliment composé habituel contient du son de blé et des flocons de céréale ? Si cela est le cas, le changement de nourriture n’est pas très important et le Mash hebdomadaire ne pose aucun problème.

En cas de doute, ou si votre cheval a une digestion un peu délicate, vous pouvez utiliser votre aliment composé habituel et le faire tremper dans de l’eau chaude. Si l’aliment absorbe bien l’eau, il est une bonne base. Mélangez-y un peu de Mash et voilà, vous obtenez un Mash, sans avoir apporté un changement d’alimentation trop important.

Si vous n’administrez pas d’aliment composé, mais seulement un Balancer ou les cubes Vit/Min en complément du foin, nous vous recommandons le Mash de Fleurs.

Si vous administrez un de nos aliments sans céréales, l’Optimash ou aussi le Mash de Fleurs, conviennent très bien.

Ce qui fonctionne toujours, c’est le Mash de Fleurs, car il est composé essentiellement de fibres. Là aussi, le changement d’alimentation n’est pas très important et votre cheval peut quand même bénéficier d’un bon repas chaud.